Menu

Quels sont les bienfaits de la lavande ?

Lavande

Le saviez-vous, il n’existe pas une lavande mais des lavandes. La différence entre celles-ci réside dans le fait que leurs caractéristiques botaniques, leurs lieux d’habitat et leurs compositions chimiques respectives varient. Leurs effets sur la santé et le bien-être diffèrent donc aussi un peu. Il en existe 3 espèces principales : la lavande vraie ou officinale dont je traiterai dans cet article (Lavandula angustifolia), la lavande aspic (Lavandula latifolia) et le lavandin (Lavandula hybrida) qui est un hybride entre les deux espèces précédentes.

Quelques notions de botanique 

Elle appartient à la grande famille botanique des lamiacées, regroupant pléthore de plantes ayant la caractéristique d’être aromatique (comme les romarins ou même les menthes…). La lavande vraie se présente sous forme de buisson dense. Son parfum fait voyager au sud de la France. Elle pousse sur sol sec, calcaire et principalement en Provence entre 400 et 2000m d’altitude, mais aussi dans le pourtour méditerranéen. Pour croître, la lavande vraie a besoin de beaucoup de soleil et de peu d’eau.

Ses nombreuses fleurs, de couleur violet-bleuté et de petite taille, sont regroupées et disposées en épis court au sommet de la tige. Après récolte et séchage des bouquets de lavande la “tête à l’envers” dans un endroit sec et aéré, les fleurs odorantes sont utilisées en phytothérapie et en aromathérapie principalement. La lavande vraie est une plante aux multiples facettes : elle est médicinale, elle est très utilisée en cosmétique et en parfumerie, mais aussi en alimentation (pour les dessert, les glaces).

Quelles sont les propriétés principales de la lavande vraie ?

Elle peut être facilement utilisée par voie interne mais également par voie externe.
Par son action antispasmodique, elle calme et détend les muscles “sur-sollicités”. Elle va donc soulager les crampes et les contractures. Elle possède aussi la propriété d’être anxiolytique et sédative et accompagne bien les petits déséquilibres de sommeil et les états de nervosité et d’anxiété passagère, l’émotivité également.
Elle a également le pouvoir d’être anti-infectieuse et peut donc être utilisée pour les piqûres d’insectes, nettoyer les plaies en douceur, calmer les brûlures et apaiser en cas de couperose ou de petits problèmes de peau comme l’acné.

Différents modes d’utilisation

Elle peut être utilisée sous forme d’infusé, de teinture mère ou d’extrait fluide.
Son huile essentielle, obtenue après distillation à la vapeur d’eau, est l’une des plus utilisée, notamment en cosmétique et en parfumerie.
Que ce soit en phytothérapie ou en aromathérapie et selon l’objectif visé, elle se mariera bien avec d’autres plantes douces et aura donc une synergie d’action pour apporter un effet positif harmonisant.

Astuces 

En cas d’états migraineux ou de maux de tête, masser vos tempes avec une goutte d’huile essentielle de lavande vraie mélangée à une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée.

En cas de stress, vous pouvez en appliquer quelques gouttes localement pour un massage au niveau de la voûte plantaire, du plexus solaire et même au niveau interne des poignets. Vous pouvez également, et si cela est possible, prendre un bain avec du sel de bain à la lavande vraie, ceci procurera un état de calme et de détente.

Précautions

La lavande vraie est très douce dans toutes ses actions et il n’y a pas forcément de grandes précautions à prendre pour son utilisation en phytothérapie. Toutefois, pour tout conseil, veillez toujours à demander l’avis d’un thérapeute avisé qui saura vous orienter quant à la galénique et la posologie la plus adaptée pour l’utilisation envisagée.

 

Par Fatma Sakhri, Naturopathe et aromathérapeute validée et certifiée du réseau Medoucine

Fatma Sakhri A propos de l'auteur

Thérapeute en naturopathie, aromathérapie, phytothérapie, PNL

Aucun commentaire
    Laisser une réponse