Menu

Quels sont les aliments à privilégier lors de la canicule ?

canicule

L’été est là et il fait chaud !

Parce que nous perdons davantage d’eau en cette période, l’hydratation est particulièrement importante.

Si boire de l’eau est indispensable, vous pouvez également vous faire plaisir en dégustant certains aliments de saison pour augmenter votre taux d‘hydratation.

La transpiration

Pour maintenir une température corporelle à 37.2 °C, en période de chaleur importante, votre organisme a besoin d’aide pour réguler sa température corporelle et ainsi éviter la déshydratation et ce que l’on appelle un coup de chaleur.

Ce coup de chaleur peut se traduire par des maux de tête, des palpitations cardiaques, des vomissements, des vertiges, des difficultés à s’exprimer, de la fatigue importante.

Cette régulation de la température se fait grâce à la transpiration.

Sécrétée par les glandes sudoripares, elle permet de réguler la température du corps. Nous éliminons environ 1 litre de sueur par jour en temps normal, sans nous en rendre compte. En période de forte chaleur, cette quantité peut être de plusieurs litres ! Plus il fait chaud, plus nous transpirons, plus nous perdons de l’eau !

La transpiration n’est pas composée que d’eau. Elle peut contenir, en fonction de chacun d’entre nous, des sels minéraux, de l’acide urique, de l’urée, de l’acide lactique, etc.

Pour compenser cette perte importante d’eau et de minéraux, il est indispensable de boire de l’eau et de favoriser une alimentation adaptée.

Ça tombe bien parce que la nature regorge de légumes et fruits de saison qui vont vous permettre de vous hydrater en vous faisant plaisir, tout en vous procurant des minéraux, vitamines et oligo-éléments.

Les aliments à privilégier

Faire la part belle aux légumes et fruits de saison est une bonne solution pour accentuer l’hydratation hydrique.

Les légumes

Le concombre

Très certainement le roi des légumes hydratant ! Très riche en eau, jusqu’à 97%. Il est également riche en vitamine C et potassium.

Particulièrement désaltérant, le concombre à la capacité de rester à 7°C de moins que la température extérieure.

C’est l’allié minceur de l’été, à consommer sans modération.

La laitue

Elle se décline en plusieurs centaines de variétés ! Batavia, romaine, frisée, feuille de chêne, iceberg, etc.

Souvent en décoration dans les assiettes, la laitue est pourtant intéressante et particulièrement l’été, quand il fait chaud.

Variable selon la variété, elle est riche en vitamines, minéraux et fibres.

Mais également en antioxydants comme la quercétine et les acides phénoliques, en quantité importante dans les laitues de couleur rouge.

Le radis

Ami du foie et de la vésicule biliaire, en plus d’hydrater, il va soutenir le nettoyage du corps.

Très riche en minéraux, il va également désacidifier l’organisme et le minéraliser.

A manger, à la croque, sans trop de sel !

La carotte

Particulièrement riche en bêta-carotène, la carotte va vous désaltérer tout en favorisant le renouvellement des tissus, la stimulation du système immunitaire et la vision nocturne.

Sans oublier, que la carotte est bonne pour le teint et vous donne bonne mine.

Sa teneur en antioxydants, les caroténoïdes, protège des maladies cardio-vasculaires.

La courgette

Très désaltérante, elle est aussi riche en potassium, ce qui en fait l’ami du cerveau et du cœur. Sa faible de teneur en sodium en fait un légume intéressant en prévention des maladies cardio-vasculaires.

Plus désaltérante mangée crue, vous pourrez aussi bénéficier de tous ses minéraux et vitamines.

Les fruits

La pastèque

Appelée aussi melon d’eau, elle est la star des fruits désaltérant de l’été ! à marier avec le concombre.

Très intéressante en période de chaleur, la pastèque peut contenir jusqu’à 95% d’eau. Elle est également riche en électrolytes pour une hydratation de qualité.

N’hésitez pas à manger les pépins qui sont riches en vitamines C.

Le melon

Assez proche de la pastèque, le melon est rafraîchissant en cas de chaleur.

Riche en minéraux et vitamines, il est également désacidifiant.

Apéritif et rassasiant, il est intéressant de le manger en collation par exemple.

Il est également très riche en vitamine C, plus que la pomme, la poire ou l’abricot.

Et ne jeter pas les graines ! elles sont riches en oméga 3. Vous pouvez les moudre et les consommer saupoudrer sur le melon.

La tomate

Incontournable des salades estivales, la tomate est aussi riche en eau que la pastèque.

Elle doit sa belle couleur rouge au lycopène, un antioxydant.

Elle est très riche également en vitamine C.

Vous pouvez même utiliser les feuilles pour soulager une piqûre de moustiques !

La fraise

Désacidifiante et minéralisante, la fraise est également riche en antioxydants dont des flavonoïdes, les anthocyanines qui lui donnent cette belle couleur, intéressants pour la protection du cancer colorectal.

Très peu sucrée, elle est l’ami des diabétiques et des personnes sensibles à l’insuline.

Elle a également des propriétés anti-inflammatoire grâce à l’acide ellagique et salicylique qu’elle contient.

Le pamplemousse

Il nettoie, désoxyde et désacidifie l’organisme.

Apéritif et digestif, il est intéressant en entrée pour favoriser une bonne digestion.

Intéressant également chez les diabétiques par sa faible teneur en sucres.

Il doit sont goût amère à la naringine aux propriétés hypocholestérolémiantes. Attention toutefois, car elle accroît l’absorption intestinale de certains médicaments comme les hypocholestérolémiants statines), les immunosuppresseurs ou encore les antirétroviraux ou à visée cardio-vasculaire.

Très riches en minéraux et en antioxydants, il a sa place dans les assiettes estivales.

Les protéines

Même s’il est important de faire la part belle aux végétaux pendant cette période, les protéines doivent malgré tout faire partie de votre assiette.

Choisissez les protéines végétales faciles à digérer comme les lentilles corail et des protéines animales plutôt maigres comme la volaille ou encore les fruits de mer.

Les aliments à éviter

Si les fruits et les légumes de saison sont à privilégier pour leur teneur en eau et minéraux, certains aliments sont à éviter.

Certains peuvent effectivement favoriser une perte urinaire surtout les boissons diurétiques comme le café ou le thé. Sans oublier que l’alcool ne va pas vous hydrater mais plutôt favoriser une déshydratation.

Certains aliments peuvent également augmenter la température corporelle comme le gingembre et les épices, ils sont donc à limiter pendant les périodes de forte chaleur.

Ainsi que les repas trop copieux et lourds à digérer, les protéines grasses comme l’agneau, le bœuf, la charcuterie, par exemple.

 

Par Solenn Pin, Naturopathe certifiée et validée du réseau Medoucine 

Solenn Pin A propos de l'auteur

Bonjour, je suis Solenn, naturopathe et coach en alimentation bien-être, créatrice de Feed so Good. Passionnée par la nature et l'alimentation, j'ai toujours été convaincue de leur impact sur notre bien-être et notre énergie vitale ! Mon objectif : vous rendre acteur de votre santé ! Je vous reçois en cabinet à Nantes ou en RDV à distance via skype. Je vous propose également du coaching à domicile.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse