Menu

MTC : se préparer à bien vivre la cinquième saison

5eme saison MTC

En médecine traditionnelle chinoise, il n’y a pas quatre mais cinq saisons qui sont basées sur la théorie des cinq mouvements. Ces intersaisons correspondent à un changement d’état, à quelque chose « qui n’est plus » mais « qui n’est pas encore ».

Même si en Occident on utilise le terme d’été indien, qui lui se situe plutôt début septembre, la cinquième saison fait partie du calendrier énergétique. Celui-ci comprend quatre saisons « pleines » de 72 jours. Et entre chaque saison, une intersaison de 18 jours rattachée à l’élément Terre. Il se divise en neuf jours de désamorçage de la saison précédente puis neuf jours d’amorçage de la saison suivante. Il s’agit en quelque sorte d’un entre deux.

Cette intersaison, on peut la voir comme une période de transformation, de changement d’état avec une préparation à « ce qui vient ». Elle est nécessaire à notre bon fonctionnement en énergétique chinoise.  Il s’agit donc de se synchroniser à « ce qui  vient » pour éviter un décalage avec l’apparition de troubles.

La relation à la Terre

Cette intersaison qui est symbolisée par la Terre fait le lien entre toutes les saisons.  Être relié à la Terre, c’est être en équilibre et stable parmi les forces du monde, forces physiques, psychologiques et spirituelles. La relation d’un individu avec la Terre a une importance capitale. Ces changements pourraient le précipiter dans le chaos et la confusion si l’équilibre n’est pas respecté. La Terre est à l’échelle humaine au centre de notre Univers. Niveau santé, si nous n’avons pas de centre, nous ne pouvons pas ordonner notre vie.

Conseils pour bien vivre la 5e saison

  • Revenez à l’essentiel en passant du temps dans la nature. Marchez pieds nus dehors dans votre jardin, jardinez et touchez la Terre à mains nues. Voilà le meilleur moyen de se recentrer et revenir à l’essentiel. Le centre pour les Chinois est une direction autant que peut l’être le Nord, le Sud, l’Est ou l’Ouest.
  • Couleur de l’élément Terre, n’hésitez pas à porter du jaune.
  • Côté alimentation, choisissez des aliments frais et mangez de préférence chaud ! Evitez donc de manger des repas exclusivement crus.
  • L’intersaison, c’est peut-être aussi le moment de manger moins et soulager notre couple Rate-Estomac dans ce moment délicat.
  • Le sucré est la saveur de cette cinquième saison. Une préférence marquée ou une aversion profonde pour les sucreries offre une indication sur le déséquilibre de la Terre. Essayez le thé « Pu Erh » qui fait partie de la pharmacopée chinoise et aide à la digestion. Son odeur et son goût rappelle la terre humide et l’écorce (et l’élément Terre).
  • Tonifiez votre Rate grâce au Ginseng, il favorise le retour au calme de l’esprit.
  • Faites une cure d’argile verte.
  • Le mouvement associé à l’intersaison est la position assise. Mais, en excès, elle affaiblit la Rate-Pancréas avec des conséquences sur la digestion et la vitalité. Bougez dès que vous le pouvez.
  • Faites un exercice de visualisation. Imaginez les racines qui sortent de vos pieds ou de votre coccyx et qui s’enfoncent très profondément jusqu’au centre de la Terre. Cet exercice renforce la stabilité et l’enracinement.

Faites un bilan saisonnier

Le propre de la médecine traditionnelle chinoise est la prévention. Lors d’une séance en énergétique chinoise, le bilan saisonnier permet de maintenir l’harmonie énergétique. La cinquième saison représente un moment particulièrement privilégié pour renforcer l’organisme sur le plan énergétique, notamment la rate et préparer la saison à venir.

La prise de rendez-vous avec un thérapeute en énergétique chinoise est nécessaire pour réaliser ce recueil d’informations et surtout pour vous accompagner dans le rétablissement de votre énergie.

Rédigé par Gwen Saulnier, praticienne en énergétique chinoise et psychoénegéticienne, certifiée et validée par Medoucine

Gwen Saulnier A propos de l'auteur

Thérapeute en naturopathie, psycho-thérapie, EFT, coaching

Aucun commentaire
    Laisser une réponse