Menu

L’hypnose pour une grossesse plus sereine

Devenir mère génère 3 étapes bouleversantes et majeures dans la vie d’une femme : la grossesse, l’accouchement et l’état de responsabilité qui en découle. En d’autre terme : le prénatal, périnatal et postnatal.

 

Décider en pleine conscience

La décision de faire un enfant est une décision majeure dans la vie d’une femme ou d’un couple. Dans l’idéal elle se veut réfléchie, pensée, posée, en toute “conscience”.  A l’abri de motivations obscures ou de pressions de l’environnement social et familial. Se familiariser à l’hypnose thérapeutique en amont de la décision, lors de séances avec un professionnel c’est aussi :

  • Retrouver ses ressources et capacités intérieures : bon sens, logique, réflexion posée …
  • Se libérer de l’horloge biologique ou des ruminations du mental
  • Œuvrer sur ses objectifs de vie et d’épanouissement
  • Se défaire des règles imposées par l’environnement
  • Hiérarchiser ses propres valeurs sans pression sociale
  • Défaire le vrai du faux et se libérer de doutes
  • “Rendre aux autres ce qui leur appartient”
  • Et refuser de porter les attentes et rêves d’autres personnes
  • Définir les contours de ses propres idéaux
  • Approcher “sa vraie nature”

pour décider en toute conscience de concevoir un enfant ou de renoncer à ce projet de vie.

 

Une grossesse plus sereine

Etre enceinte ne signifie pas être à l’abri du monde extérieur, préservée des aléas de la vie. Le monde continue à tourner et avec lui le lot de tracas ou de drames. Auxquels la mère ou future mère se doit de faire face.

Développer et fortifier ses ressources intérieures, ses capacités, ses savoir-faire pendant la grossesse permet à la femme enceinte de se préserver, de mieux accueillir les émotions ou les événements.

Selon les cas, et une fois la décision de concevoir prise :

  • Arrêter de fumer
  • Accueillir les changements du corps
  • Limiter les apports médicamenteux
  • Vivre une grossesse au naturel
  • Se libérer des peurs et des doutes inutiles qui intoxiquent de façon biochimique le corps de la mère : surdose d’adrénaline, de noradrénaline, de corticoïdes libérés de façon réflexe lors de peurs inutiles ou non fondées
  • Surmonter certaines difficultés liées à l’environnement extérieur : deuils, changement de travail, évolution du couple, …

 

Le lien à soi et… à l’enfant

Etre en lien avec soi signifie entre autre être en mesure de prendre du recul, de faire preuve de lucidité, d’exercer son bon sens, d’écouter son intuition, … de prioriser et de s’orienter sur son épanouissement et son bonheur intérieur. Prendre soin de soi pendant la période de grossesse est d’autant plus important que de l’état de la mère dépend l’état de l’enfant.

Les états hypnotiques naturels sont fréquents durant cette période et facilités par la libération des “hormones du bonheur”. L’hétéro-hypnose en séances avec un praticien lors de la grossesse est une pratique saine, sans aucune interaction médicamenteuse, sans aucune contre-indication. L’état de transe est état à part entière, durant lequel le cerveau émet un type d’onde spécifique (onde Thêta). Le praticien est également invité à transmettre à la future mère l’auto-hypnose :

  • Lui apprendre comment pratiquer
  • L’encourager à s’offrir des auto-hypnoses déclenchées volontairement et régulièrement
  • Selon des objectifs précis, concis, simples

Ce sont autant d’occasions pour la future mère de vivre une grossesse épanouissante :

  • Gérer son stress : tensions émotives, quotidien
  • Gérer ses douleurs et désagréments
  • Garder mobilité et souplesse

Etre en lien avec soi, être bien avec soi, et donc être bien avec l’enfant !!! Avoir accès à toutes ses ressources permet de se libérer de son mental et de son conscient et ainsi d’être plus à l’écoute : de ses sensations, des mouvements de l’enfant, de ses ressentis intérieurs, … d’établir un lien de plénitude avec l’enfant à venir

  • Une communication différente, d’autres modalités vibratoires
  • Perçues intensément par le fœtus qui “baigne dans l’eau” et reçoit le monde sous forme de vibrations
  • Une intériorisation qui permet d’être là ou le futur enfant se trouve : à l’intérieur
  • Etre plus qu’une simple spectatrice qui subit les “symptômes” extérieurs de ce qui ce passe à l’intérieur : ventre arrondit, lourdeurs, déplacements difficiles, nausées, gonflement, …
  • ..;

Et ensuite ?

Familiarisée avec les états de conscience modifiés, la future mère est ainsi en mesure de s’offrir des séances d’auto-hypnose avant et pendant l’accouchement. Et pourquoi pas s’offrir un accouchement naturel

Par Hélène Delebois, praticienne en hypnose et EFT validée et certifiée par Medoucine. 

Hélène Delebois A propos de l'auteur

Thérapeute en hypnose, aromathérapie, oligothérapie.

Passionnée de Nature et de Culture. Depuis plus de 10 ans, je mets en synergie différentes disciplines telles l'hypnose, PNL, Reiki, l'aromathérapie, le yoga...

Je reçois dans mon cabinet, à Marseille et je me déplace. Dans la bienveillance et de manière non intrusive j'aime aider à la mise en oeuvre de nouvelles modalités pour retrouver la santé, le bien-être ou le mieux être.

Chaque accompagnement est sur mesure, qu'il soit individuel ou qu'il s'agisse d'atelier, de formation.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse