Menu

Les cycles féminins sous l’œil de l’Ayurveda

L’Ayurvéda, système millénaire de santé en Inde, a une vision holistique et très féminine de l’individu et de son fonctionnement. L’Ayurveda pour la femme est une spécialité de cette médecine qui s’intéresse à la femme à tous les âges de sa vie, et intègre également le soin porté aux enfants, ce que nous appelons pédiatrie.

Quand on s’intéresse à cette médecine, on découvre ce que sont les doshas, les humeurs ou énergies vitales qui gouvernent notre constitution de naissance, notre hygiène de vie, la vie autour de nous.

Au rythme des doshas

Il est donc évident de relier le cycle féminin, kalachakra, à celui des doshas.

Kapha, notre énergie constructrice va donc régir cette première partie de cycle, la phase folliculaire, cette période où nous fabriquons un ou plusieurs ovules.

Pitta, notre énergie du métabolisme, lui, gère la partie qui démarre à l’ovulation, c’est la phase lutéale.

Enfin, Vata, l’énergie du mouvement, va déclencher les menstruations, et se met en route quelques jours avant.

De la puberté à la ménopause et même après

L’Ayurvéda suit la femme dans tous les âges de la vie et l’accompagne au rythme de ses cycles. Comme il y a différentes périodes régies par les 3 doshas tous les mois, il y a également différents âges où vata, pitta ou kapha vont davantage se manifester.

A la puberté, les jeunes filles, de plus en plus jeunes, sont encore en âge kapha. Leurs règles peuvent alors être plus abondantes, durer plus longtemps, être plus espacées d’un cycle à l’autre.

L’âge adulte est l’âge pitta. Les règles deviennent plus régulières, durent moins longtemps. En âge vata, les menstruations s’amenuisent tant en quantité qu’en qualité, se raréfient, disparaissent.

Bien sûr, ce n’est qu’en théorie, la constitution de chacune, les fluctuations et déséquilibres engendrées par l’environnement, l’hygiène de vie, les émotions, les accidents de la vie peuvent modifier ces cycles. L’Ayurveda est là pour soulager ces petites irrégularités et accompagner chacune de nous le mieux possible.

Douleurs, aménorrhées, dysménorrhées, grossesse et fertilité

L’Ayurvéda soutient un cycle féminin régulier, qui suit le calendrier lunaire, sans douleur, ni abondance. Les règles arrivent tous les 28 jours, durent 5 à 6 jours et sont d’un rouge limpide et éclatant.

Mais cela n’arrive pas à chacune. En cas de douleurs, de dysfonctions du cycle comme les aménorrhées ou les dysménorrhées, du volume des menstruations inhabituel, … L’Ayurveda vient en aide à chacune.

Avant de prendre des compléments alimentaires ayurvédiques, il s’agit d’adapter son hygiène de vie. L’alimentation, le rythme dans l’heure des repas et celui du sommeil, l’écoute de son propre cycle, les soins quotidiens et les activités physiques ou spirituelles jouent un rôle prédominant dans la régularité et l’harmonie de nos cycles.

C’est ce que nous chercherons à faire pour booster notre fertilité au moment voulu ou de chouchouter sa grossesse.

Il existe bien entendu des remèdes à base de plantes aux règles douloureuses, aux problèmes de fertilité, aux effets pas rigolo de la ménopause… mais je vous conseille alors vivement de consulter un praticien en Ayurvéda. Chaque femme est unique et chaque moment de la vie est unique. Certaines solutions bonnes pour l’une ne le sont pas, mais vraiment pas pour une autre !

Petits secrets ayurvédiques pour être en harmonie avec son cycle

Des petites recettes sont tout de même universelles. Et les amis de la femme sont la rose, les jeunes feuilles de framboisier, l’échinacée,… en tisane, en décoction, ainsi que l’aloe vera, qui se dit « kumari » (jeune fille) en sanskrit.

Contre les douleurs, vous pouvez également faire des décoctions de cardamome ou vous massez le ventre avec de l’huile essentielle d’estragon. Si vous êtes un peu plus familière avec l’Ayurvéda, votre hygiène de vie anti-vata est à appliquer à la lettre à ces périodes-là.

Enfin, ce qui est essentiel dans le respect de nos cycles, c’est l’équilibre de notre foie et de nos hormones, ainsi que la gestion du stress. Le Yoga est un excellent allié, comme toujours tout au long de notre vie de femme : régulation du souffle, postures, méditations, alignement des chakras,… Des techniques énergétiques peuvent vous venir en aide, en Ayurvéda, on utilise entre autres le bol kansu (bol fait d’un alliage de métaux) pour des massages ou la marmathérapie (technique d’acupressure) pour soulager, rééquilibrer et adoucir le cycle de la femme.

Enfin, tout ce qui vous permettra d’être en harmonie avec votre féminité, vos relations, vos occupations, vos passions,… ne pourra qu’être bénéfique à votre vie de femme, quelque soit votre âge.

Clarisse Robinet, Praticienne et Formatrice en Ayurvéda, du réseau Médoucine. 

Clarisse Robinet A propos de l'auteur

Spécialiste en Ayurvéda, Yoga et thérapies brèves.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse