Menu

Les bienfaits des fleurs de sureau

fleurs-de-sureau

Le sureau est une plante aux multiples vertus, il convient de bien le reconnaître afin de bien l’utiliser. Ces précieux actifs lui procurent de nombreuses propriétés et comme un cadeau de la nature, le sureau s’accommode très bien en cuisine.

Bien reconnaître le sureau

Je parle bien du Sureau noir (Sambucus nigra) ou sureau commun. Cet arbuste de 3 à 5 m de haut (et peut atteindre jusqu’à 12-15 m) est très répandu dans nos régions. On le trouve à l’état sauvage dans les haies et bords de forêt, mais aussi dans les jardins ou dans les cours de ferme. Il fleurit de mai à fin juin en formant de belles ombelles blanches.

Il ne faut pas le confondre avec un autre sureau, dit sureau yèble, qui est plutôt une herbacée vivant dans les talus et fossés, les fleurs se ressemblent, cette herbacée donne une tige unique et ce n ‘est pas du tout un arbuste, elle est très toxique et dégage une mauvaise odeur, le fruit est très amer, de plus ce sureau disparaît l’hiver .

Les différentes propriétés du sureau

La fleur de sureau est diaphorétique, c’est à dire qu’elle facilite la transpiration, on peut l’utiliser en infusion par accompagner une fièvre.

Elle est également diurétique, elle facilite la sécrétion des urines, on peut donc y penser en cas de rétention d’eau ou d’œdèmes.
Grâce à ces 2 propriétés , elle a longtemps été utilisée en cure printanière.

Elle est considérée comme dépurative en complément de son action diaphorétique, elle stimule l’élimination des déchets fabriqués par le corps par les reins (urines) et par la peau (transpiration), cette action peut être très utile en cas d’inflammations articulaires associée à d’autres plantes.

La fleur de sureau possède également des propriétés anti-inflammatoires, anti-rhumatismales et antivirales qui permettent de lutter efficacement contre les maux de l’hiver, en stimulant modérément le système immunitaire, très utile également pour bien expectorer.

Son action anti-allergique aide à soutenir les muqueuses lors des épisodes estivaux de rhume des foins.

En naturopathie, cette plante fait des miracles sur les problèmes de peau type acné.

Et en cuisine…

Les fleurs blanches de sureau dégagent un parfum très agréable et persistant, que l’on retrouve de mai à fin juin.
Ces fleurs peuvent s’utiliser fraîches ou séchées.

Pour se régaler toute l’année, il est très facile de confectionner du sirop, de la gelée de fleurs, du vin pétillant, des infusions bien sûr.
On peut également ajouter les fleurs dans les sauces, pains, muffins, dans la confection de limonade, de jus de fruits.
Mais le meilleur reste à venir avec les baies du sureau qui viendront nous régaler en fin de saison estival .

Le sureau est appelé aussi par les anciens la boite à pharmacie du paysan.

Selon les croyances populaires, le sureau pouvait protéger du malheur, des maladies et du mauvais esprit. Il était de coutume que chaque maison en campagne possède un sureau, qu’il fallait ni le tailler , ni l’abîmer, comme une résonance magique .

Une légende dit même que la déesse Freyja aurait choisi un sureau pour s’y nicher , on comprend mieux que le sureau fut longtemps considéré comme magique et sacré. Alors , osez l’aventure !

Par Cécile Fouilloux, Naturopathe Diététicienne validée du réseau Medoucine 

Cécile Fouilloux A propos de l'auteur

Praticienne en naturopathie et diététique

Aucun commentaire
    Laisser une réponse