Menu

Les bienfaits de l’ostéopathie sur la fertilité

Les bienfaits de l'ostéopathie sur la fertilité

De nombreux couples ont des difficultés à procréer. Après 1 an d’essais, à raison de relations sexuelles régulières sans grossesse, on parle d’infertilité. Comment l’ostéopathie peut aider ?

Qu’est-ce que l’infertilité ?

A chaque rapport sexuel lors de la période d’ovulation de la femme, un couple a 25% de chance de concevoir un enfant, et malheureusement plus l’âge avance plus les cas d’infertilité sont fréquents.

L’infertilité est à différencier de la stérilité, qui est l’incapacité totale et irréversible de concevoir naturellement. On parle bien ici d’une difficulté à concevoir ayant ou non une cause médicale.

Parfois la rencontre entre un ovule et un spermatozoïde ne peut se faire, cela peut être dû à une cause médicale. Le problème peut être présent soit du côté de la femme (endométriose, infection ayant entraîné l’obstruction d’une (ou des deux) trompe(s), problème lié à la glaire cervicale, ), soit de l’homme (mauvaise qualité des spermatozoïde ou quantité insuffisante) ou parfois des deux.

Lorsque qu’aucun traitement médical ou chirurgical n’est indiqué, ou que l’infertilité est inexpliquée (c’est à dire qu’il n’y a pas de cause médicale) l’ostéopathie peut alors être une solution pour palier à cette infertilité. Comment votre ostéopathe peut vous aider ?

Comment l’ostéopathie peut avoir un impact sur la fertilité ?

L’ostéopathie est une pratique manuelle, globale, qui va permettre de relâcher certaines tensions du corps ayant un impact sur l’état de santé du patient. Dans le cas de l’infertilité, des tensions musculaires, ligamentaires, viscérales, articulaires, peuvent affecter les organes génitaux et le système hormonal. Cela joue alors un rôle sur la fertilité.

Généralement le travail de l’infertilité en ostéopathie est surtout réalisé chez la femme. Les femmes ayant des règles douloureuses (sans forcément parler d’endométriose), une mauvaise ovulation, des cycles très irréguliers, celles ayant eu des traumatismes du bassin ou de la colonne, ou des opérations dans cette zone, sont plus à même de présenter de petites dysfonctions et devraient consulter un ostéopathe.

Il en est de même chez les couples en cours d’assistance médicale à la procréation (AMP). Afin d’obtenir le résultat attendu, la femme peut réaliser une séance d’ostéopathie afin que son corps soit dans les meilleures conditions pour recevoir l’embryon.

Il est également intéressant que les hommes consultent un ostéopathe en cas d’infertilité car la qualité des spermatozoïdes peut également être dû à des tension présentent dans la région du petit bassin.

Comment cela fonctionne ?

Le traitement ostéopathique va permettre de redonner de la souplesse et de la mobilité aux organes, aux ligaments, aux articulations et aux fascias dans la région du bassin. L’ostéopathe va également travailler sur le crâne, région où tout le système hormonal se met en place.

Grâce à des manipulations, il va remettre le corps dans un état physiologique (naturel) et restaurer le bon fonctionnement des tissus les uns avec les autres.

En travaillant sur les restrictions de mobilité, l’ostéopathe va pouvoir aider la fécondation (mise en contact de l’ovule et du spermatozoïde) et la nidation (lorsque le foetus s’attache à la paroi de l’utérus).

Il faut tout de même savoir que l’ostéopathie n’est pas le remède miracle contre l’infertilité. Elle peut aider lorsqu’aucune cause médicale nécessitant un traitement chirurgical n’est retrouvée. Cependant lorsqu’une cause médicale est trouvée, la séance d’ostéopathie, conjointement à une prise en charge médicale, peut aider votre corps à se relâcher, et renforcer l’efficacité du traitement médical.

Par Jennifer Muller, ostéopathe certifiée et validée du réseau Medoucine.

Jennifer Muller A propos de l'auteur

Thérapeute en Ostéopathie

3 Commentaires
  • B.Malou
    10 août 2020 à 9 h 13 min

    Bonjour, J’ai vu une ostéopathe suite à de l’endometriose légère et des problèmes de l’infertilité. Elle m’a faite des manipulations globales ainsi que viscérales. Suite à ceci j’étais dans ma phase pré ovulatoire et je devais avoir mes règles plus de 18 jours plus tard. Au moment de la séance je suis prise d’un gros point de côté dans l’ovaire droit qui dure 30 seconde. Quelques jours plus tard je commence à avoir des petites douleurs de type tiraillements à l’ovaire gauche que je ne sent jamais d’habitude et de légère trace de sang marrons rouge en m’essuyant ou sur le protège slip alors que je devais être en ovulation. Cela ne m’arrive jamais et je suis réglé entre 26 et 28 jours tous les mois. Mes regles arrivent finalement 5 jours plus tard soit avec plus de 6 jours d’avance sur mon cycle, (ce qui fait un cycle très court et inhabituel chez moi avec) la veille des douleurs à l’uterus horrible et des tiraillements aux ovaires et gargouillis à l’estomac avec bas ventre très gonflé et sueur froide, j’ai mal habituellement lors de mes règles mais vraiment pas autant. Aujourd’hui au deuxième jours des règles j’ai été réveillé par cette même douleur qui n’a pas cédé aux aux antadys et qui commence à m’inquiéter après plus de 16 jours de la séance. Mon osteo n’est pas du type bavarde et ne m’a pas expliqué ce qu’elle faisait exactement ou ce qui se passerait dans les jours suivants. Je suis inquiète et j’ai peur de garder cette douleur à chaque cycle à présent. J’ai lu que cela était sensé améliorer la douleur mais moi c’est pire à present. Je pre ise que j’ai fait qu’une séance et qu’elle ne m’a pas demandé de revenir. Quand est il SVP ? Merci pour votre reponse. CDLT.

    Répondre
    • Aurore Oger
      25 août 2020 à 17 h 00 min

      Bonjour,
      Je vous conseille de consulter un médecin et d’appeler cette ostéopathe pour avoir plus d’informations…
      J’espère que vous allez mieux.
      Prenez soin de vous !

  • Marie
    28 juillet 2020 à 0 h 02 min

    Merci beaucoup pour cet article !
    Très instructif !

    Répondre
Laisser une réponse