Menu

Les bienfaits de la gratitude

La gratitude et ses bienfaits

Tout petit, on nous apprend à dire « merci ». Parfois ce mot si simple manque de sens pourtant. La gratitude, c’est bien sûr dire merci, mais c’est avant tout signifier ce merci, remercier avec le cœur, en profondeur. Ce qui devrait être de l’ordre de la dévotion et de la satisfaction devient une obligation sociale, une marque de politesse. Découvrons les bienfaits de la gratitude.

1 – Apprendre la gratitude

Dans nos vies urbaines et chargées, on a perdu le sens du mot merci. Même la définition française est trompeuse : « reconnaissance que l’on éprouve envers quelqu’un dont on est l’obligé ». La gratitude est alors perçue comme un lien social, qui induit une sorte de hiérarchie, de commerce des sentiments, un échange bienséant.

La gratitude est en mon sens quelque chose qui doit venir de plus profond. S’il s’agit d’un sentiment de reconnaissance alors éprouvons le. Il arrive qu’un enfant que l’on presse de dire merci, n’en ait pas envie. Eprouve-t-il vraiment ce sentiment qu’on lui demande, qu’on le presse d’exprimer ?

La gratitude, un sentiment de reconnaissance profond

Pexels

Plus qu’un sentiment, ce que l’on doit savoir de la gratitude, c’est qu’elle est un état, proche de la béatitude, d’observation et d’acceptation que ce que l’on vient de recevoir nous fait du bien. On en peut au final n’être reconnaissant que pour ce qui nous fait du bien. Plus que le revers d’un échange marchand, la gratitude peut être universellement partagée, apprise et appliquée. Il s’agit bien là du sujet, cette universalité, ce qui nous rend humain.

2 – Pratiquer la gratitude

Il existe bien des petites astuces pour pratiquer la gratitude, la reconnaître et l’exprimer. La première est sans doute la discipline de noter chaque jour les trois choses (ou plus) qui vous ont fait du bien, sourire, ému. J’invite souvent les gens que j’accompagne à prendre un petit carnet et à les noter chaque jour, méticuleusement.

La deuxième astuce est de passer outre les conflits ou inconforts qui vous séparent des autres et de noter les efforts que chacun fait pour vous apporter du meilleur. Que ce soient vos enfants, vos parents, vos amis, vos collègues, chacun fait avec ce qu’il a, ce qu’il sait pour vous apporter quelque chose qu’il considère vous fera plaisir ou vous fera du bien. Alors plutôt que de râler après votre mari qui n’en a pas fait assez, réjouissez-vous  plutôt qu’il ait passé l’aspirateur. Au lieu de presser votre enfant de ranger sa chambre, admirez le dessin qu’il vous a fait. Plutôt que de dénigrer votre collègue qui n’a pas fini le dossier à temps, savourez la surprise qu’elle vous a faite pour votre anniversaire. Il y a toujours un petit truc pour lequel on peut être reconnaissant, quelque chose qui nous fait plaisir, qui nous apporte du bonheur. La gratitude, c’est accepter que oui, les autres nous font du bien et que oui on aime ça.

Enfin et surtout la première personne envers qui exprimer de la gratitude, ce n’est pas ses parents, son boss ou la boulangère. La première personne qui mérite votre gratitude, c’est vous-même. Si vous pratiquez le yoga, vous avez déjà entendu votre prof vous demander de vous remercier pour le temps que vous vous étiez accordé à pratiquer. Et bien oui, s’octroyer du temps, de l’attention, de l’amour, c’est la première étape des bienfaits de la gratitude. On se remercie de s’être fait du bien.

3 – Reconnaître la beauté dans notre vie

Il y a toujours des moments dans la journée dignes de gratitude. Si ça vous fait du bien, vous pouvez en être reconnaissant.

Bienfaits de la gratitude

Pexels

C’est en reconnaissant ces moments, en les nommant, en les chérissant, en éprouvant ce sentiment, en l’exprimant que vous esquisserez ce joli sourire plus souvent, plus intensément.

La gratitude et ses bienfaits est un des enseignements du yoga, une étape vers l’acceptation du monde et de soi, quelque chose qui nous guide vers le bonheur. Alors et comme Baloo dans le livre de la jungle, pourquoi pas chanter « il en faut peu pour être heureux » ou simplement répéter « merci » comme un mantra.

Par Clarisse Robinet, praticienne en ayurvéda et yoga certifiée et validée par le réseau Médoucine.

A lire :

Prenez RDV avec un praticien en médecine douce
Clarisse Robinet A propos de l'auteur

Spécialiste en Ayurvéda, Yoga et thérapies brèves.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse