Menu

Les astuces naturelles pour calmer un coup de soleil

coup-de-soleil

Le soleil, sa chaleur et sa lumière sont aussi indispensables à notre santé que l’eau ou l’air. Sous ses rayons, nous sécrétons plus d’endorphines pour relaxer nos tensions, nous synthétisons mieux la vitamine D et notre squelette se renforce. Nous devenons plus optimistes et il nous donne bonne mine. Une condition à toutes ces bonnes choses : savoir gérer notre temps d’exposition ! Rester 2 heures en plein soleil ne vous apportera pas plus de bienfaits que 30 minutes. En revanche une exposition prolongée, sans protection vous assurera de beaux coups de soleil. Pour passer ce cuisant moment avec le plus de confort possible, voici quelques recettes naturelles faciles à utiliser.

1/ Vite de l’eau !

Qui dit coup de soleil, dit brûlure*. Le premier réflexe à avoir est de stopper l’effet cuisson du coup de soleil. Nous allons tout simplement commencer par baigner quelques minutes la zone rougie dans une eau légèrement plus fraîche que la peau et de finir ce bain avec une douche un peu plus fraîche encore. Pour se sécher, on tamponne délicatement avec la serviette ; on ne frotte pas et bien sûr on ne se sèche pas au soleil !

Cette baignade nous a déjà rafraîchit ; mais selon l’intensité de la rougeur, ça nous brûle probablement encore un peu. Même si la sensation cuisante a considérablement diminué, il va falloir protéger notre peau devenue hyper-sensible et réparer.

2/ Calmer la sensation de brûlure, réparer et protéger

Inutile de surcharger la peau de mille et un produits. Il suffit de choisir le bon. Il nous faut un produit qui va à la fois :

  • apaiser la brûlure
  • protéger des infections la peau fragilisée
  • hydrater la peau et donc  éviter les tiraillements,
  • aider la peau à cicatriser

Il existe une huile essentielle qui est absolument parfaite pour les brûlures. Il s’agit de l’huile essentielle de lavande aspic (Lavandula latifolia). Si toutes les lavandes sont bonnes pour la peau, celle-ci a la particularité de sécréter des molécules camphrées qui anesthésient les douleurs de brûlure. Par ailleurs son utilisation occasionnelle est sans risque. Cette lavande aspic est donc un excellent anti-inflammatoire pour la peau, son huile est un anti-infectieux (toutes les lavandes le sont d’ailleurs) et un excellant cicatrisant.

Il ne nous ne manque plus que l’aspect hydratation. Et c’est notre support de dilution qui va apporter cette qualité. En effet, nous diluerons notre huile essentielle dans de l’aloe-vera. Pour être précis, le gel qui se trouve dans les feuilles de l’aloé, juste au-dessous de la peau. Ce gel apporte une sensation immédiate de fraîcheur et hydrate la peau. Son utilisation est agréable, il ne colle pas et pénètre rapidement dans la peau.

La recette : dans un récipient propre, si possible ébouillanté, mélangeons de 2 cuillères à soupe de gel d’aloé vera et 20 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic.

Immédiatement après avoir rafraîchit dans l’eau et séché délicatement le coup de soleil, étalons ce mélange sur la zone brûlée couche fine. Nous renouvellerons cette application 15 minutes plus tard. Et aussi le soir même avant d’aller nous coucher. De nouveau, le lendemain matin après la douche. Normalement, nous ne devons plus ressentir de brûlure à ce moment là. Si jamais la sensation de brûlure persiste encore, nous appliquerons encore une fois ou deux dans la journée le gel avec la lavande aspic.

Le lendemain, dans la journée et les jours suivants, nous n’appliquerons plus que du gel d’aloe-vera seul, sans l’huile essentielle. deux à trois fois par jour  jusqu’à ce que la sensation de tiraillement disparaisse.

Et voilà, c’est tout simple.

3/ Alternative : le macérât de millepertuis, à utiliser avec précaution

En cas d’intolérance à l’huile essentielle de lavande aspic (très rare) ou au gel d’aloe-vera nous pouvons utiliser le macérât de millepertuis.  Cette huile contient une molécule qui stimule efficacement la croissance des cellules superficielles de la peau, ce qui en fait un produit très intéressant pour le traitement des brûlures. Son utilisation est simple. Toujours après avoir baigné le coup de soleil, nous allons pouvoir appliquer le macérât de millepertuis.

Attention, cette huile est photosensibilisante. Il faudra impérativement couvrir la zone huilée pour qu’elle ne soit plus exposée au soleil au risque d’aggraver fortement la brûlure.

4/ Boissons et aliments pour régénérer la peau

Nous avons agit par l’extérieur mais pour hydrater la peau efficacement et durablement, il faut aussi compenser la perte d’eau liée à l’exposition au soleil. Pendant les jours qui suivent le coup de soleil, il est indispensable de boire un peu plus d’eau. Et pourquoi pas du thé vert d’ailleurs ? Ses polyphénols seront bien utiles pour renforcer les protections solaires de la peau en train de se régénérer.

Tous les aliments comportant des bêta carotènes sont les bienvenus sous toutes les formes. N’hésitons pas à enrichir nos assiettes et nos verres de carottes, betteraves rouges, abricots, courges.

Dans quelques jours notre peau va peler, c’est normal. Dessous une jolie peau, toute souple attend le moment de profiter du plein air et du soleil.
Mais cette fois nous serons prudents !
On porte des casquettes, des manches longues, des pantalons et on ne s’expose qu’un temps limité.

*brûlure : les conseils donnés sur cette page ne s’appliquent qu’en cas de brûlure superficielle de 1er et 2nd degré. En cas de brûlure plus profonde avec des cloques sur des zones de 3cm x 3cm ou sur des zones fragiles, vous devez consulter un médecin !

Article écrit par Karen Monier, praticienne en Shiatsu – formée en naturopathie

Karen Monier A propos de l'auteur

Praticienne en Shiatsu , formée en naturopathie

2 Commentaires
  • Christophe
    11 août 2020 à 19 h 46 min

    Je suis ravi d’être tombé sur votre article, car je viens justement d’attraper quelques coups de soleil.
    Ce sont d’excellentes astuces que vous donnez dans cet article. Je ne pensais qu’il n’y avait que les crèmes qui puissent être efficaces.
    Je vais essayer chacune d’entre elles, mais ce sont les aliments qui ont suscité mon attention plus particulièrement.
    Merci,
    Chris

    Répondre
  • Coup de soleil : calmer un coup de soleil par les plantes | Shiatsu K
    7 août 2020 à 12 h 14 min

    […] suis très fière de voir que mon article sur les « Astuces naturelles pour calmer un coup de soleil » a été publié sur le blog de […]

    Répondre
Laisser une réponse