Menu

Face au COVID-19 comment gérer son stress et sa peur ?

Le stress naît d’une demande de réponse, d’un besoin d’adaptation face à l’agent stresseur en l’occurrence ce virus, qui est vécu comme une agression par le sujet stressé. Cette agression physiologique par une infection virale déclenche au niveau du système nerveux central une réaction psychologique dans le cortex du télencéphale. Mais aussi, deux chaines de réactions parallèles, dans le système limbique, désignées sous le terme de réaction au stress.

Le contexte du confinement et un futur incertain, voir contagieux, qui peut mener vers la mort, donnent des réactions physiologiques associées à l’anxiété qui peuvent se manifester chez une personne par un stress aigu.

Le stress est une réaction organique normale à des agents stressant extérieurs. Un stress excessif entraîne la maladie, voire la mort. Un stress contrôlé peut être comme un allié, stimulant l’énergie vitale et la créativité. Mais pour que cela réussisse, il faut être conscient des réactions organiques qui accompagnent le stress et les maîtriser fera disparaître vos peurs.

Quel est notre seuil de tolérance également appelé seuil de résistance au stress ?

Il est très personnel et va conditionner le niveau de réactivité face à un stress tel que cette pandémie qui a très vite concernée le monde entier.

Le stress est par nature une réponse neutre. C’est la coloration émotionnelle, le contexte avec la situation actuelle relayée par les médias, la soudaineté et surprise de ce virus inconnu et votre tempérament qui déterminera son aspect positif ou négatif. Une chaîne de réactions sont actuellement activées par chacun de nous.

Guide gratuit

Il est possible d’optimiser un potentiel d’énergie permettant une adaptation face à cette menace virale et d’exprimer ses ressources créatives, comme par exemple, des exercices de sophrologie.

Réussir cette adaptation par des techniques simples, sera vécu par vous comme un épanouissement de satisfaction et de confiance en soi que vous pourrez qualifier de “bon stress”.

L’intensité et l’imprévisibilité du phénomène ont créé un stress et une peur qu’il est possible de percevoir autrement aussi bien par la sophrologie et bien d’autres méthodes thérapeutiques. Le syndrome général d’adaptation se déroule en trois phases : Alarme=Résistance=Épuisement.

Comment gérer son stress et sa peur dans la situation actuelle ?

L’inconscient: “Qu’une chose se passe dans ton âme ou que tu en  sois de plus averti, voilà qui n’est pas la même chose”. Sigmund Freud

En situation de stress , les réactions biologiques favorisent à la fois l’action et la réflexion.

Lorsqu’une solution réalisable traverse notre esprit ou se présente à nous, le sentiment d’anxiété se dissout très rapidement. La respiration en sophrologie est un des facteurs clés de base. Elle permet d’installer la détente et des sensations plus apaisantes calment nos peurs.

Plusieurs stratégies sont alors possibles pour modifier notre seuil de résistance au stress en amortissant la résonance émotionnelle.

  • Les stratégies physiologiques :

La conscience:” Connais- toi toi même ” Socrate.

Ces stratégies consistent à faire du sport, garder un bon sommeil, s’alimenter convenablement, réduire les consommations d’alcool, tabac, café, s’accorder des activités de loisirs et de détente ou pratiquer des exercices de relaxation. Tout cela est possible en vous accordant du temps pour vous. C’est l’occasion de créer le lien, vous en avez le temps probablement pendant le confinement chez vous.

  • Les stratégies psychologiques :

Ces stratégies permettent de se découvrir, de partir à la découverte de soi et de développer sa capacité d’adaptation! Ce virus vous apparaît-il comme une menace ou un défi ? Pouvez vous apprendre à relativiser ? Est-il possible pour vous de transformer la peur en joie ? ou l’échec en expérience ?

Renforcer l’estime de soi sera un point gagnant dans cette situation pour savoir qui vous êtes et faire le bon choix.

  • Développer la pensée positive :

Elle rejoint le principe d’action positive. Une action positive que vous dirigez vers la conscience se répercute positivement sur tous les éléments psychiques et volontairement vers des réponses de notre corps.

Changer son regard sur le monde, voir les merveilleuses choses qui existent encore sur cette terre, au quotidien par la contemplation de la nature, “positiver” chaque journée et revenir au présent “ici et maintenant” permet de descendre dans l’action présente en étant accompagné par nos sens demande du travail et peu devenir un art de vivre salvateur .

Face à la mort, à la maladie, produire de la lumière face à l’ombre de ce phénomène viral et surtout culturel dans lequel nous vivons en occident par des informations négatives en permanence qui nous polluent l’esprit et évidemment le corps sera une pensée positive individuelle et collective.

Nous mangeons et remplissons le vide par des activités qui n’ont plus de sens dans une société en pleine mutation.

Le présent: “Le vrai bonheur serait de se souvenir du présent” Jules Renard.

La particularité de ce moment que nous vivons est de transformer la peur et le stress en action et inspiration du positif. Ces actions vont passer par la respiration qui va permettre un bien-être dans votre cerveau et votre corps. Activez cette sensation en imaginant des objets aimés et les êtres aimés, les êtres chers, vos êtres chers, un projet qui vous tient à cœur.

L’entrainement à des techniques anti-stress et au développement de votre potentiel représente un atout qui va faire redescendre le stress et la peur. La substitution gestuelle apporte un contrôle immédiat de certains troubles ou permet de garder son calme face à certaines situations anxiogènes comme c’est le cas avec ce virus qui tombe avec une brutalité qui donne des frissons.

Pendant cette période, nous devons profiter pour vivre le plus possible le moment présent. Et par la même occasion, laissez le futur “anxiogène” de côté quelques temps. C’est aussi le moment d’agir positivement et de façon préventive en passant à l’action. Se responsabiliser sur sa santé, l’équilibre, l’harmonie, le calme, la confiance en soi, la paix par des techniques spécifiques adaptées de manière pédagogique qui informent notre esprit et notre corps.

Il est possible d’être sain en gérant notre stress et nos peurs maintenant, au présent et au quotidien dans un travail de bien-être possible en gérant son stress de la plus belle des façons.

Trois exercices simples pour commencer votre gestion du stress et évacuer vos peurs :

L’expulsion du négatif :

Elle permet de prendre conscience des tensions psycho-corporelles et de les expulser à l’extérieur de soi sur l’expiration.

Installez vous confortablement debout, assis, couché.

Avec les yeux fermés, prenez conscience de votre respiration naturelle et la forme de votre visage sans tensions.

Vous percevez votre nuque, votre cou se relâcher, votre respiration libre et ample produit une grande détente au niveau de votre nuque.

Avec la respiration calme et douce, prenez conscience de la forme de vos épaules et de vos bras en train de se relâcher, puis les muscles du dos, sans tensions.

Inspirations, expirations, flux et reflux, relâchez votre cage thoracique profondément et vos poumons afin d’accompagner de façon fluide, ce mouvement de vie.

Relâchez maintenant les muscles abdominaux, tout le ventre en respiration libre pour produire une grande détente des organes vitaux au niveau de l’abdomen..

Relâcher la moitié inférieure du corps, les cuisses, les mollets, les pieds.. et prenez conscience de votre corps entièrement relâché.

Vous allez pouvoir vous mettre à l’écoute des sensations produites en expulsant le négatif de votre corps vers l’extérieur.

Inspirez profondément, retenez l’air quelques secondes et au moment d’expulser l’air par la bouche bien fort, vous déplacez vers l’extérieur le négatif d’abord au niveau de votre visage et dans votre tête comme une libération des tensions internes.

Vous faites de même avec les épaules, les bras, le dos et toutes les parties de votre corps en passant au niveau abdominal, puis les cuisses et enfin les mollets et pieds.

Expulsez totalement et profondément le négatif de tout le corps fortement encore une fois afin de déplacer toutes les tensions qui peuvent encore subsister .

Activez tranquillement ensuite à votre rythme , vos trois capacités de confiance en vous.

Activez l’harmonie physique et mentale et surtout votre capacité d’espoir en une existence positive.

Pour terminer, vous visualisez un soleil au niveau du plexus solaire et vous laissez cette chaleur agréable et apaisante rayonner sur tout votre corps.

Respirer maintenant profondément plusieurs fois et par des mouvements des orteils, des mains, des étirements, baillez doucement , puis plus fort et mettre votre esprit au repos.

Prenez le temps pour une complète récupération et quand vous le souhaitez, ouvrez les yeux.

 

Le nuage de couleur :

Inspirez l’air profondément une première fois, puis à l’expiration, lentement vous relâchez votre visage, menton, l’arrière de la tête et le cou. Prenez conscience de la détente qui s’installe dans cette zone : tête, visage, cou.

Inspirez une seconde fois profondément l’air et sur une expiration lente, laissez aller vos épaules, vos bras, votre thorax, votre dos. Prenez conscience du relâchement au niveau de ses segments.

Vous inspirez une troisième fois et sur l’expiration lente vous relâchez profondément cette fois votre ventre, vos jambes, vos pieds.

Vous pouvez maintenant visualiser au dessus de votre tête un nuage que vous allez colorer d’une couleur de votre choix. Pour vous calmer, je vous suggère de faire appel à un nuage bleu ou vert.

Lorsque le nuage est clairement présent vous le laissez vous envelopper de la tête jusqu’au pieds. Baignez ainsi dans ce nuage cotonneux et coloré puis, inspirez profondément cette couleur qui va se répandre à l’intérieur de votre corps en lui apportant la détente et le calme intérieur.

Vous pouvez arrêter lorsque votre objectif est atteint. Revenez en douceur vers un état de veille en respirant profondément en bougeant et ouvrir les yeux en dernier.

 

Le pompage des épaules :

Debout, les bras le long du corps, les pieds bien ancrés dans le sol, fermez vos yeux et laissez votre respiration naturelle vous bercer doucement.

Observez ce qui se passe dans votre corps, imaginez des racines qui partent de vos pieds pour aller s’ancrer vers la terre, comme un arbre magnifique et puissant.

Accueillez les sensations sans jugement, sans interprétation, avec bienveillance.

Inspirez profondément par le nez et en bloquant votre respiration serrez vos poings et effectuez des mouvements de bas en haut comme un “pompage” avec les épaules.

Imaginez pomper tout votre stress et peurs et quand vous êtes prêt, que vos sacs sont pleins , vous soufflez en expulsant très fort par la bouche en relâchant vos mains et vos bras vers le bas totalement, comme si vous “jetiez” dans le sol les sacs trop lourds vers la terre qui absorbe le négatif et la peur.

Répétez trois fois l’exercice et reprenez une respiration naturelle.

Conclusion: “Chaque matin est une renaissance. Ce que nous faisons aujourd’hui c’est ce qu’il y a de plus important.” Bouddha.

Par Jean-Marc Guérineau, Hypnothérapeut et Sophrologue du réseau Medoucine.

Jean-Marc Guérineau A propos de l'auteur

Formé par l'institut Cassiopée pendant deux ans, mes certifications et expertises vers l'humain ont évoluées de façon professionnelles et cohérentes dans le temps, pour permettre de répondre à tout type de demande, que ce soit en sophrologie ou en hypnose. J'exerce la sophrologie en cabinet, à domicile, en extérieur et en entreprise en tant que sophrologue qualifié au registre national de certification (RNCP) .Ma certification en hypnose pour les dépendances comme le tabac, l'alcool, l'alimentation et tous les domaines de vie , vient compléter mes compétences. Spécialiste de l'audition sur les acouphènes, vertiges et hyperacousie, j'accompagne les enfants , les adolescents , les adultes, les seniors à maintenir et améliorer le bien-être global de santé en pleine conscience de façon individuelle, en groupe et parfois spécifique selon les demandes. Mon diplôme d'état d'éducateur sportif et mon expérience dans le domaine du sport est une aide précieuse auprès des patients pour leur insuffler une activité physique indispensable au bien-être dans sa globalité comme un catalyseur de motivation pour sortir d'une situation de souffrance. Mes compétences distinctives sont mes qualités d'écoute, ma capacité à cerner rapidement la problématique pour des résultats durables obtenus rapidement. L'eau est mon élément de base préféré. Je vous accompagne également en tant que praticien en massage et relaxation aquatique pour une travail extraordinaire dans l'eau qui est un des outils les plus puissant en thérapie que je connaisse.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse