Menu

Et si l’hypnose pouvait diminuer vos douleurs chroniques ?

Vous souffrez de douleurs chroniques ? Vous avez un quotidien difficile à vivre ? Vous avez l’impression de ne pas pouvoir vous en débarrasser… Cette douleur prend toute la place dans votre esprit et votre moral en subit les conséquences ! C’est une période noire que vous devez traverser. Voyons comment diminuer ses douleurs avec Laetitia Lemeunier, hypnothérapeute à Paris.

Faites de votre douleur un allié plutôt qu’un ennemi !

Facile à dire me diriez vous !
Effectivement c’est un apprentissage au quotidien, une acception de tous les jours , un changement dans le rythme des journées, créer des moments de pause, de détente et de relaxation…

Souffrant moi même de douleurs neuropathique depuis 2015, j’ai traversé toutes ces étapes. J’ai compris, apprivoisé et essayé plusieurs techniques. Être thérapeute spécialisée dans les douleurs chroniques depuis 10 ans m’a beaucoup aidé aussi. Effectivement cela me permet de modifier mes approches, de comprendre au mieux le désarroi et la spirale entraînée par une douleur subie au quotidien, la fatigue et l’épuisement mental mais aussi physique… C’est pour cela que je vous partage mes astuces, la possibilité de reprendre votre vie en main en changeant simplement votre regard sur les événements et sur elle-même !

Pourquoi mon corps me signal-t-il cette douleur ?

Que dois-je en faire ? Comment la rendre plus confortable au quotidien et en diminuer sa perception par mon cerveau ?
L’hypnose est a un atout majeur dans cet étape car elle permet de dire à l’inconscient de ne pas fixer sur ce signal douloureux et de pouvoir focaliser sur d’autres choses :

  • des objectifs de reprise de vie ;
  • de nouveaux projets ;
  • retrouver une part de joie et d’énergie en nous ;
  • et bien d’autres choses.

L’hypnose permet de faire comprendre au cerveau qu’il a d’autre possibilités et de pouvoir créer un autre réseau neuronal que le dysfonctionnement actuel. N’oubliez pas que nous jouons sur une fonction indispensable qui est que notre cerveau ne fait pas la différence entre la réalité et l’imaginaire. Alors proposons-lui de créer par une visualisation la plus détaillée possible un “nouveau nous” sans douleur, en rendant cette dernière plus agréable, moins perceptible comme un brouhaha au quotidien. Puis l’apprentissage de l’auto hypnose permet en suggérant à mon cerveau au quotidien de nouvelles propositions, de nouvelles fonctions de pouvoir changer son comportement et l’intensité de se signal douloureux au fur et à mesure. Effectivement cela est un apprentissage qui demande de se servir du potentiel de notre cerveau à bon escient. Pourquoi pas vous ?

Par Laetitia Lemeunier, Hypnothérapeute certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Laëtitia Lemeunier A propos de l'auteur

Thérapeute sophrologue, hypnothérapeute, cohérence cardiaque, spécialiste des douleurs chroniques depuis 10 ans.

Aucun commentaire
    Laisser une réponse