Confinement : j’adopte ma routine bien être

24 avril 2020

Actuellement, nous vivons une période de confinement, une situation inédite qui nous contraint à rester à la maison afn d’empêcher la propagation du COVID-19. Ces mesures ont des conséquences sur la vie quotidienne de la population que ce soit dans la vie professionnelle ou familiale. En effet, la mise en quarantaine peut être ressentie comme une perte de liberté à cause de la limitation de nos déplacements. Elle peut provoquer aussi un sentiment d’isolement, d’oppression ou encore une frustration chez ceux qui ne peuvent voir leur famille ou leurs amis.

Cette atmosphère anxiogène a des impacts sur les plans psychologique et physique (manque d’exercices ou de mouvements, par exemple). La santé mentale est perturbée par la peur de la contamination, d’être contaminé ou de contaminer.

Afin de chasser le stress et conserver une forme physique durant cette période de confinement, je vous fais découvrir une routine bien-être.

Un réveil en douceur

Débuter sa journée par un réveil en douceur, par l’exercice de relaxation « le réveil du chat ». Allongé dans votre lit, vous venez d’ouvrir vos yeux et prenez conscience de votre corps, de votre respiration. Prenez le temps tout en douceur de vous étirer comme un chat, étirez vos bras, vos jambes. N’oubliez pas de bailler… Faites le dos rond et ramenez les genoux sur le ventre. Vous pouvez vous lever tout en légèreté. Prenez une longue inspiration et profitez de ce moment, votre corps se remplit de la vitalité.

Ma journée positive

Gardez vos habitudes journalières en prenant votre douche, en vous habillant, prenez votre petit déjeuner. Ces gestes du quotidien sont importants pour ne pas ressentir une baisse de moral et de la déprime. Beaucoup de personnes connaissent le télétravail et doivent aménager leur espace de travail à la maison. Cette méthode de travail à distance doit permettre aux employés de se sentir dans de bonnes conditions de travail afin d’être efficaces et concentrés. Prévoyez des pauses et gardez le contact avec vos collègues en communicant.

L’exercice de relaxation « l’éventail » est idéal si une baisse d’énergie apparaît. Debout, mettez les pieds bien ancrés dans le sol, les bras relâchés le long du corps, respirez paisiblement. Inspirez par le nez, levez les bras devant vous à l’horizontale, au niveau de vos épaules. Soufflez par la bouche en secouant énergiquement les doigts de vos mains, puis les poignets. Relâchez les bras le long du corps.

En fin de journée de télétravail, l’exercice « le pompage des épaules » aide à chasser les tensions accumulées tout au long de la journée. Debout les pieds ancrés au sol, respirez calmement. Inspirez par le nez et montez les épaules jusqu’à vos oreilles, puis soufflez par la bouche tout en secouant vos épaules du bas vers le haut, en gardant le cou bien droit. Secouez vos épaules et relâchez-les quand vous le souhaitez. Reprenez une respiration calme et sereine.

Manger en pleine conscience

Nos prises de repas peuvent être déstabilisées par le stress, l’anxiété que génère le confinement. Il est difficile de résister aux tentations, aux grignotages et d’éviter une prise de poids. Vos repas du midi et du soir doivent être pris aux heures habituelles. Manger en pleine conscience permet de s’alimenter sainement en étant à l’écoute de son corps, des signaux de satiété et permettre une bonne digestion. Prenez le temps de manger lentement en prenant conscience de chaque bouchée, du goût, des senteurs de vos aliments. Mâcher longuement en prenant plaisir des sensations que votre organisme éprouve par les saveurs de votre plat.

Une soirée tout en sérénité

Le rythme et la qualité de notre sommeil risquent d’être déséquilibrés. Il est essentiel de prendre soin de son sommeil en pratiquant une activité physique et en éloignant les écrans avant de se coucher. Pour vous endormir sur une note positive, notez vos trois kifs de la journée. Munissez-vous d’un joli carnet et inspirez vous de tous les éléments qui symbolisent vos réussites, vos moments de joie, des mots doux. Faites le tour des épreuves et sentiments surmontés lors de cette période de confinement, de ce qui vous rend plus fort, de vos plaisirs quotidiens. Ecrire et tenir ce petit carnet vous procurera du bien-être et vous pourrez vous y référer en cas de baisse de moral.

Par Myriam Kamala, Sophrologue du réseau Medoucine 

Myriam Kamala A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse