Menu

Comment soulager la migraine naturellement ?

Maux de tête, migraines… Ces douleurs fréquentes peuvent facilement vous gâcher la vie. Pourtant il existe des solutions naturelles pour prévenir et soulager ces douleurs passagères. Mais tout d’abord, savez-vous distinguer la migraine d’un mal de tête ? Annabelle, aromathérapeute à Moussy-le-Neuf vous livre ses conseils !

Qu’est ce que la migraine et comment la différencier des autres maux de tête ?

Les différents types de maux de têtes et la localisation de la douleur

  • la céphalée : la douleur va être localisée au niveau des yeux ;
  • le mal de tête dû à la tension : douleur pulsante au niveau du front ;
  • le problème lié à l’articulation temporo-mandibulaire : douleur localisée au niveau des tempes, provoquée par le fait se serrer les mâchoires lors de phases de stress ou lorsque la personne est sujette au bruxisme ;
  • les variations hormonales, notamment en période menstruation chez les femmes : douleurs irradiant tout le crâne ;
  • le stress : douleur située sur la partie supérieure de la tête et sur les côtés ;
  • les tensions des muscles du cou : douleurs au niveau de l’occiput, du cou et sur la partie supérieure de la tête ;
  • la migraine : douleur irradiant toute une moitié de la tête ;

Particularité de la migraine

La migraine est un phénomène qui touche à la fois les nerfs, et les vaisseaux sanguins situés au niveau de la dure-mère qui est une des membranes constituant les méninges. Lors du processus migraineux, les nerfs qui innervent les vaisseaux sanguins de la dure-mère sont stimulés et produisent des neurotransmetteurs qui vont provoquer la dilatation et l’inflammation des artères, ce qui va provoquer la douleur.

Plusieurs facteurs peuvent provoquer la stimulation des nerfs et le processus inflammatoire des vaisseaux sanguins comme :

  • le stress ;
  • les tensions musculaires localisées au niveau des trapèzes du cou et du crâne (souvent provoquées par le stress) ;
  • l’encrassement des humeurs corporelles provoquées par la sur-alimentation ;
  • la somatisation suite à des troubles psychologiques…

Ici, nous nous intéresserons à la migraine provoquée par le stress et les tensions musculaires, en vous expliquant quelques méthodes naturelles à base de massage et d’huiles essentielles en complément d’autres méthodes comme la naturopathie, la sophrologie, sans se substituer à la médecine allopathique.

Accompagner la migraine avec des massages ciblés et des huiles essentielles

Les objectifs

La migraine est un processus neurologique et inflammatoire. Elle peut donc entre autres être provoqué par le stress et les tensions musculaires. Dans ces cas là nos objectifs sont de :

Guide gratuit
  • calmer le stress ;
  • réduire le processus inflammatoire et la vasodilatation des artères ;
  • détendre les muscles des trapèzes, du cou et du crâne.

Les solutions naturelles

1. Calmer le stress et réguler le système nerveux avec des huiles essentielles calmantes

L’emploi d’huiles essentielles décontractantes et régulatrices du système nerveux comme le bois de hô, la lavande, le niaouli, l’ylang-ylang, le basilic, le thym et toutes les huiles essentielles à base d’aldéhydes comme l’eucalyptus citronné, la verveine ou le lemongrass en inhalation dès que vous en ressentez le besoin.

Cinq inspirations puis 5 respirations au-dessus du flacon, quand le stress ou la migraine se font sentir.

2. Soutenir la circulation sanguine et décontracter les muscles avec le massage

Privilégier des huiles essentielles à sesquiterpènes, qui sont hypotensives comme le gingembre, l’ylang-ylang et le cèdre de virginie. Ainsi que celles en esters qui soutiennent la tension artérielle comme la gaulthérie, la camomille romaine, le petit grain bigarade et l’épinette noire en massage sur les trapèzes, la nuque, les muscles au-niveau des jugulaires, et de l’occiput.

Diluer dans une huile végétale pas trop grasse placée dans le creux de votre main, 3 gouttes d’huile essentielle pas plus. Bien se laver les mains après application car tout contact avec les yeux pourrait être grave. Dans tous les cas, il est préférable de vous rapprocher d’un praticien formé à l’utilisation des huiles essentielles, afin qu’il vous fournisse ses conseils avisés et adaptés à votre problématique.

Poursuivre le massage sans huile au niveau des muscles temporaux, frontaux et pariétaux pour détendre toute l’ensemble des muscles du crâne.

Si le mal vous prend dans les transports ou au travail, il est aussi possible de vous masser sans huile afin d’éviter de vous tâcher les vêtements, ou de vous graisser la peau des les cheveux.

Par Annabelle Couvreur-Étienne, aromathérapeute certifiée et validée par le réseau Medoucine.

Annabelle Couvreur A propos de l'auteur

Thérapeute en massage & aromathérapie

Aucun commentaire
    Laisser une réponse