Menu

Covid-19 : Comment minimiser les risques du confinement sur ma santé mentale ?

Les mesures de confinement auxquelles nous sommes actuellement contraints génèrent un chamboulement total de notre quotidien. Cela peut créer un état d’anxiété ou d’irritabilité, générer un sentiment de solitude profond ou encore troubler nos relations avec nos proches. Que faire pour minimiser ces difficultés ?

J’adopte une attitude mesurée face aux nouvelles

Depuis le début de la pandémie, les informations sur le sujet pullulent. Malheureusement, la toile regorge de fausses informations et de rumeurs alimentant la peur et l’angoisse ambiante. Ainsi, pour s’en protéger, il est indispensable de se limiter aux sites officiels et d’éviter toutes les chaînes et vidéos circulant sur les réseaux sociaux (Facebook, Whatsapp…), surtout si elles ne citent pas leurs sources.

De plus, s’informer ne signifie pas rester connecté aux informations toute la journée. Il est bien plus sain de se réserver des durées et un nombre de fois maximal pour cela. Par exemple, une fois le matin après le petit déjeuner, et une fois le soir au journal de 20h. Chacun adaptera à son besoin en évitant les excès. Cela permet de rester informé sans alimenter d’obsession sur ce sujet déjà omniprésent.

Je me ménage des instants seul

S’il est généralement nécessaire de conserver des moments d’intimité avec soi-même, c’est encore plus essentiel dans la situation d’un confinement. Cela permet à la fois de se ressourcer, mais également d’alléger ses relations.

L’idéal serait de se consacrer un moment chaque jour, et de l’accorder à une activité plaisante et relaxante. La méditation est tout particulièrement recommandée, car sa pratique régulière permet également l’apaisement du stress et de l’anxiété, mais toute occupation agréable est adaptée selon les goûts personnels de chacun. Un bon bain chaud, une heure de dessin ou de guitare sont tout aussi ressourçants !

 

Je garde le contact avec l’extérieur

Essentiel si l’on est confiné seul, important même quand on est confinés à plusieurs. Les amis, la famille, les collègues… Toutes ces personnes constituent votre cadre de vie et de référence, et ces relations contribuent ainsi à votre stabilité intérieure. Vous vous nourrissez quotidiennement de ces contacts, et une part de vous en a toujours besoin. Ainsi, n’hésitez pas à consacrer quelques instants chaque jour pour envoyer un texto à votre amie Nathalie, prendre des nouvelles de Mamie ou écrire un e-mail à ce collègue avec qui vous partagez habituellement un café.

 

Je bouge mon corps !

Plus facile à dire qu’à faire selon la surface dont vous disposez ! Et pourtant, l’activité physique est un élément clé de votre bien-être, et d’autant plus qu’en étant confiné, nous nous sommes bien plus sédentaires qu’en temps normal. La bonne nouvelle, c’est que la plupart des coachs et profs de sport se sont démenés pour assurer la continuité de leurs cours et proposent des sessions en ligne pendant toute la durée du confinement. Alors n’hésitez pas à jeter un œil au compte Instagram de votre prof préférée ou de tester les vidéos disponibles sur Youtube pour transformer un coin de votre salon ou balcon en piste de danse ou studio de yoga !

J’apaise mon stress et mes angoisses

Il existe de nombreux outils efficaces qui ont fait leurs preuves dans l’amélioration des états de stress et d’anxiété. Les plus faciles d’entre eux à appliquer seul chez soi sont les exercices de respiration et de méditation. En voici quelques exemples :

Exercice de respiration yogique

J’inspire en 4 temps, puis je retiens mon souffle, poumons pleins pendant 4 temps. J’expire sur 6 temps, puis je retiens mon souffle poumons vides pendant 4 temps. Je répète cet exercice pendant plusieurs minutes, jusqu’à me sentir détendue et apaisée.

Exercice de méditation : le scan corporel

Je m’installe confortablement assis ou allongé, et je ferme les yeux. Je prends quelques instants pour ressentir mon assise, puis j’amène mon attention sur chaque partie de mon corps, en partant des pieds jusqu’à ma tête.

 

Comment maintenir son bien-être pendant le confinement ? Chacun trouvera sa propre recette personnelle, en puisant ça et là, les astuces qui lui parleront le plus et en tirant parti de sa créativité.

Par Céline Nickel, hypnothérapeute certifiée et validée par Medoucine

Cliquez ici pour découvrir son site internet !

Céline Nickel A propos de l'auteur

Hypnothérapeute certifiée et validée du réseau Medoucine

Aucun commentaire
    Laisser une réponse