Améliorer sa concentration grâce aux mouvements du Brain gym (enfants et adultes)

1 avril 2020

En cette période de confinement imposée par le covid19, notre quotidien et nos repères sont bousculés. Les parents, enfants, parfois amis et proches se retrouvent à vivre ensemble. Même si être entouré est important en ces moments difficiles, le quotidien peut vite tourner au cauchemar.  Chacun ayant ses occupations, devoirs à la maison pour les enfants, occupations pour les tous petits, télétravail pour les uns, chômage partiel pour les autres. Cette situation étant amenée à se prolonger pour sauver des vies, n’avez-vous pas plus que jamais besoin d’améliorer vos capacités à vous concentrer?

Cet article vous propose des exercices à faire en famille, à noter que les enfants en dessous de 7 ans ne sauront pas coordonner tous les mouvements, pas d’inquiétude, c’est normal  à ce stade du développement. Ne nous ajoutons pas du stress supplémentaire! N’hésitez pas à les pratiquer en musique, en plus d’aider à travailler votre latéralité, concentration, à développer votre attention, ils permettent de bouger le corps.

De quoi s’agit-il?

Le Brain Gym  travaille sur des objectifs divers, tout public, quel que soit l’âge, la condition physique, les besoins. Il entretient, stimule le réseau neuronal et développe d’autres voies d’accès quand celles-ci sont abîmées, non accessibles. En effet, en Brain Gym, on considère que chaque personne a les capacités physiques et intellectuelles mais le stress, la maladie, la fatigue, émotions, traumatismes, croyances, peur et autres perturbateurs en bloquent l’accès.  Il ne s’agit pas d’intelligence mais bien d’accès, de chemin. Les mouvements  créent d’autres connexions pour y parvenir.

Maintenant que vous savez de quoi il s’agit, mettons nous en mouvement!

J’ai sélectionné 3 mouvements de la ligne médiane car ceux-ci travaillent sur la latéralité et ancrage.

Latéralité : utilisation des deux yeux, des deux oreilles, coordination des deux mains. Ces activités sont nécessaires aux devoirs à la maison, à la production d’écrit, à l’organisation des pensées, à l’organisation du plan de travail etc…

L’ancrage : se concentrer sur ici et maintenant, adoptez  la bonne posture…

Ma sélection s’est portée sur plusieurs critères que vous comprendrez :

  • qu’ils soient réalisables dans un espace restreint
  • qu’ils soient praticables par le plus grand nombre quel que soit sa condition physique et son âge
  • qu’ils soient ludiques pour que les enfants comme les adultes y trouvent plaisir et défoulement
  • qu’ils puissent être repris plusieurs fois par jour, collectivement ou individuellement lorsque le besoin s’en fait sentir ou avant de commencer les devoirs ou le télétravail et chaque fois qu’un pensée négative vous empoisonne par exemple.

Précision : Avant et entre chaque exercice, boire de l’eau plate.  En effet, quand nous ressentons la soif, le cerveau a déjà perdu 1/4 de ces capacités. Chaque exercice doit être répété deux à trois fois et de chaque côté,  s’il sollicite la gauche et la droite.

Le premier : crayonnage en miroir

Pourquoi : il active les deux hémisphères du cerveau, développe la créativité, l’expression orale comme écrite, pose des limites, détend la partie haute du corps, détend le cou, les épaules…

Comment : A l’aide de vos deux mains et vos deux bras simultanément, dessinez des formes en miroir (signifie que si vous pliez la feuille en deux dans le sens de la hauteur, votre dessin est identique à droite comme à gauche)  sur grand tableau, une grande feuille soit devant vous, soit à plat. Amusez-vous à varier chaque fois les différents outils (doigts, pinceaux, crayons, feutres, craies, etc.).

Allez retournons en enfance, je décline toute responsabilité si l’un d’entre vous se met à écrire sur les murs!

Puis observez votre production, chaque jour, elle sera de plus en plus symétrique, vous aurez de plus en plus de souplesse dans vos poignets et de détente pour produire plus et mieux. Toujours aucune inquiétude si les premiers jours le dessin n’est pas symétrique, c’est que vous avez plus que jamais besoin de cet exercice, vous fatiguerez moins à l’avenir, alors ce n’est que du positif qui s’annonce.

Le deuxième : l’éléphant

Pourquoi : Il travaille sur la latéralité, le centrage (ici et maintenant, la bonne posture), coordination œil et main, mémoire, équilibre physique et psychique. Je sais vous vous dites: “Si un jour j’avais su qu’on me demanderait de faire l’éléphant dans mon petit appartement et en famille, jamais je ne l’aurai cru”. Et pourtant!

Comment : Pour commencer, tournez doucement la tête de gauche à droite, OUI, il est nécessaire de ne pas confondre les deux! Repérez un point sur le mur qui correspond à votre limite de vision de chaque côté. Debout les genoux relâchés, collez votre tête à une de vos épaules en pointant du bras une zone de la pièce (le bras mime la trompe de l’éléphant pour les enfants). Utilisez votre cage thoracique pour déplacer uniquement le haut du corps et tracez des huit imaginaires couchés devant vous. Regardez au-delà de vos doigts. C’est normal que vous observiez votre main se dédoubler, les enfants vont aimer cette sensation magique. Répétez de l’autre côté.

Après cet exercice vous observerez que vos points de repère ont été modifiés. En effet, votre angle de vue s’est élargi et par la même occasion votre ouïe s’est améliorée. (Si vous êtes confiné dans le bruit, désolée mais je ne peux pas dissocier les deux améliorations, baisser la télé, la radio, bâillonner. Non, restons bienveillants!)

Le troisième : le dynamiseur

Pourquoi : il renforce les bras, les épaules, mobilise l’énergie à l’activité entreprise, démultiplie la confiance en soi, étire la colonne vertébrale…

Comment : assis à votre bureau ou table (pas sur le plan de travail ou bar, oui je sais votre bureau du moment peut prendre cette place, mais il serait trop haut pour cet exercice) placez vos deux mains sur la surface devant vous et reposez votre front entre vos mains. Dans un mouvement de vague, lentement relevez votre tête en commençant par le front puis le cou et le haut du corps, tandis que vos épaules et le bas du corps restent détendus. Puis expirez en repliant le menton vers la poitrine. Tirez la tête vers l’avant en laissant la nuque s’allonger. Détendez-vous et respirez profondément

Pour les enfants, vous pouvez le renommer la tortue. Ils mimeraient la tortue qui sort doucement la tête de la carapace.

J’espère que ces trois exercices ludiques à faire en famille vous procurerons beaucoup de rire car le rire est bon pour la santé, de nombreux et beaux souvenirs en cette période de confinement et qu’ils porteront leurs fruits, vous pourrez garder ces habitudes ensuite quand la vie reprendra son cours naturel. RESTEZ CONFINES, SAUVEZ DES VIES.

 

Par Brigitte Brusseel coach et thérapeute EFT certifiée et validée par Medoucine.

Brigitte Brusseel A propos de l'auteur
Aucun commentaire
    Laisser une réponse